Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Dure est la vie des Korils

Sans cesse repoussés vers les contrées les plus inhospitalières et les plus sauvages, les Korils ne s'avouent pourtant jamais complètement vaincus !!  ils veillent .... prompts à se réapproprier des lieux, jadis consacrés aux divinités de la nature, d'où on les a chassés.
Par exemple : les calvaires et les chapelles de campagne, élevés sur des hauteurs ou près des sources sacrées, qui aujourd'hui sont soumis à la désaffection des hommes et aux vicissitudes du temps, ces lieux deviennent à la nuit tombée le théatre de cérémonies peu orthodoxes ...
Au siècle dernier, "des Korrigans auraient été surpris au brun de la nuit, commettant en rond et en se tenant par la main*, avec mille éclats de rires diaboliques, certains actes moitié sérieux,moitié bouffons,mais toujours fort impies et cyniques et ceci au pied des croix des carrefours" ainsi notait La Villemarque.
* - je commence à me demander si ma propension à danser en rond en se donnant la main, que ce soit pour les branles de la renaissance ou pour les danses bretonnes et autres ne provient pas d'ancêtre Korrigans !!! je regarde mes pieds, point de fourche, ni oreilles en pointe.. mais sait-on jamais ?  ..



27/02/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres