Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Les elfes de rosée

Les elfes de rosée sont des êtres vifs d'esprits, agiles mais très paisibles. Ils aspirent à une vie sans dérangements et tous ceux qui font en sorte de briser leur sérénité deviennent immédiatement persona non grata. De plus, il est fortement déconseillé de s'attaquer sans raison fortement valable à la végétation tant chérie de ses maîtres.

En effet, bien que le châtiment ne soit pas très sévère auprès d'êtres inoffensifs dont le but évident n'était pas de causer un tort irréparable à l'endroit, de fortes sanctions peuvent être appliquées à l'endroit de vandales plus pernicieux. Les elfes de rosée sont en très bon terme avec les elfes des nuages qui, à plusieurs reprises, se sont retrouvés voisins. Cependant, bien que leur amour de l'art soit très près de l'amour de la nature que connaissent les elfes sauvages, ces derniers n'ont jamais compris pourquoi leurs cousins refusent si obstinément d'utiliser leur plein potentiels de talents et de pouvoirs sur ce qui les entourent.
Véritable caméléon elfique, détecter un elfe de rosée dans son environnement est probablement une entreprise impossible pour des yeux non entraînés. Toute la période de leur jeunesse est semée de cérémonies et rituels où le jeune elfe en ressort couvert de tatouage représentant diverses plantes symboliques. De plus, les divers croisements de plantes grimpantes ont permit de développer des vêtements vivants constitués d'entrelacement de feuilles, tiges et brindilles disposées et taillées de façon à former des vêtements très maniables. Ces vêtements confèrent un camouflage hautement efficace et les elfes portant ce costume sont assurés de passer inaperçu. Leur longue et abondante chevelure est incroyablement diversifiée. Autant l'on retrouve des couleurs métalliques telles que l'argent et le bronze, autant l'on retrouve les couleurs typiquement humaines. Certaines tribus ont appris à décolorer leurs cheveux grâce à la sève d'une plante et à appliquer des teintures naturelles à leurs cheveux et ainsi obtenir une palette encore plus surprenante de couleurs. Leurs yeux sont habituellement noir, brun ou bleu. Les elfes de rosée ont une excellente vue mais tout comme les elfes du soleil, ils ont perdu leur faculté naturelle de vision nocturne. Toutefois, 5% des individus naissent avec la possibilité de voir dans la pénombre. Généralement, ces individus emploient leurs dons comme vigile nocturne pour leur tribu.
Lorsque des elfes de rosée sont rencontrés à l'extérieur d'une forêt, il y a de très fortes chances qu'il s'agisse d'aventuriers de bas âge ayant quitté leur village afin de se rendre compte eux même de ce que le monde a à leur offrir. Même éloignés de leur terre natale, ils demeurent attachés à la végétation et l'épreuve de la première nuit dans une ville où la couleur verte y est absente est toujours éprouvante pour le jeune elfe. Les jeunes elfes peuvent être de n'importe quelle classe bien que celle des druides est tout particulièrement impopulaire étant donné qu'elle est associée (chez les jeunes elfes) à une profession réservé aux aînés en retraite. Bien entendu, il existe toujours des exceptions. Il faut noter que les vêtements de l'elfe de rosée en voyage ne sont pas constitués de plantes mais bien de vêtements plus "civilisés" et plus adaptés au dangereux monde extérieur... des forêts.
Les elfes de rosées possèdent une agilité tout à fait surprenante qu'ils emploient en temps de paix à l'artisanat et aux jeux d'adresses. Ils forment un peuple vif, très expressif qui adopte les voies du coeur plutôt que celles de l'esprit.



26/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres