Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

les elfes : mode de vies

Les elfes sont plus souvent amusés qu'excités et bien moins cupides que curieux. Leur espérance de vie est si longue qu'ils ont toujours tendance à penser à long terme et à ne montrer que dédain et indifférence pour ce qu'ils considèrent comme une péripétie passagère.
Par contre dès qu'ils se fixent un but (aventure risquée, ou apprentissage d'une nouvelle forme d'expression artistique), ils savent faire preuve d'une concentration et d'une détermination à nulle autre pareille.
Les elfes aiment la liberté, la diversité et l'expression personnelle. Ils sont forcément attirés par les aspects les plus bénéfiques de la rébellion à l'ordre établi. Ils se sentent souvent concernés par la défense des libertés d'autrui.
La légende parle toujours de l'énigmatique elfe,  froid et distant, ne se souciant guère que de lui-même. Une fois liés par le serment qui protège leurs connaissances elfiques, transmises par leurs aînés, ils n'en restent pas moins libres. Cette liberté, ils la mettent en pratique pour collecter  d'importantes données sur les autres races du monde.

La quête de l'aventure :
C'est par goût du voyage que les elfes décident de devenir aventuriers. La vie chez les humains se déroule à un rythme qui ne leur convient pas, car ils la trouvent trop réglementée mais aussi trop changeante. Les elfes qui vivent au contact des humains choisissent donc une carrière qui leur permet d'aller à leur guise. Ils aiment également montrer leur talent à l'arc, mais aussi acquérir de nouveaux pouvoirs magiques, ce que l'existence d'aventurier leur permet de faire. 

 



26/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres