Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Le Sureau -

Le sureau noir ou sambuscus nigra.
C'est un petit arbre que l'on trouve partout en Europe, il mesure environ 5 mètres et parfois jusqu'à 10 mètres. Le sureau noir fleurit en juin. Cet arbrisseau porte d'autres noms : Sureau Noir, Suseau, Susier, Seuillon, Sambuc, Hautbois, Sawe. A ne pas confondre avec le sureau nain qui, lui, est très toxique : il ne dépasse pas 1 mètre.

« L'époque de la Cueillette »
On cueille ses fleurs en juin, elles sèchent en 48 heures (attention à ce qu'elles ne pourrissent pas). Ses baies noires sont cueillies à maturation au début de l'automne.


« Arbre de Faërie, Arbre de magies »
Le sureau est « double » : il est bénéfique tant que l'on ne rentre pas de son bois dans sa maison. Selon une tradition populaire, il ne faut surtout pas faire brûler son bois, cela porte malheur et attire les esprits.
Son élément est le feu et son jour le vendredi, la Dame Sureau est donc liée à Vénus.
Boucher les trous de serrures avec des feuilles de sureau empêche les mauvais esprits de rentrer.
Porter en talisman une feuille de sureau protège contre tout ensorcellement.
Et plus précisément, elle préserve des sortilèges d'amour.
C'est un arbre à fée. A partir de son bois, on réalise des sifflets, des bâtons magiques : aussi puissants que redoutables !
On en plantait autrefois à proximité des maisons car il protège des sortilèges et... de la foudre!
On cueille ses fleurs, ses feuilles et ses baies traditionnellement à minuit.

« Multiples vertus »
Il paraît que ses fleurs sentent le chat, je dirais plutôt que son odeur est caractéristique (plutôt pipi de chat !). En fait, quand on casse une branche de sureau, il s'en dégage une odeur nauséabonde. C'est peut-être cela qui l'a fait tomber en désuétude au XXème siècle. Il est utilisé depuis la nuit des temps aussi bien pour ses vertus médicinales que gustatives ou magiques.

Le sureau est idéal pour soigner les brûlures, les hémorroïdes, la goutte, le rhume de cerveau, la constipation, les laryngites et la conjonctivite. L'huile essentielle de sureau est diurétique, dépurative et anti-inflammatoire.

« Pour les gourmands »
Sa confiture confectionnée à partir de ses baies noires, cueillies au début de l'automne, est délicieuse.
Il faut toujours consommer ses baies cuites.

On peut manger ses fleurs en beignet comme celles de l'acacia. Mais c'est sans doute sa boisson qui remporte tous les suffrages.




22/06/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres