Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Jusquiame : attention aux hallucinations

Les jusquiames sont des plantes appartenant au genre hyoscyamus - ce terme vient du grec hyoskyamos ( fève de porc) faisant allusion à l'épisode de l'Odyssée, durant lequel la magicienne Circé transforma en pourceaux les compagnons d'Ulysse en leur faisant boire un philtre contenant de la jusquiame. Ulysse était immunisé grâce à un antidote végétal, dont Hermès lui avait fait présent.

On sait que les solanacées vireuses, dont la jusquiame, sont souvent évoquées dans les histoires de métamorphoses d'homme en animal : en autre la lycanthropie ! elles génèrent surtout des hallucinations puissantes, y compris celle d"avoir pris la forme d'un animal sans que pour autant que celà soit réel.

Ces fleurs ont une odeur désagréable, à poils collants, mais leurs corolles sont d'un beau jaune pâle, arrondie en 5 lobes, le centre étant pourpre ou violet. On les trouve dans les terrains en friche ou labourés souvent près de la mer et des fermes.

Son pouvoir psychotrope est immense et la jusquiame noire a été utilisée en Europe depuis l'antiquité pour des fêtes rituelles, notamment pour entrer dans des états modifiés de conscience : dilatation des pupilles, sensation de distorsion de la personnalité, impressions de lévitation, confusion entre état hallucinatoire et éveillé, perception des illusions comme étant la réalité ... elle a été longtemps l'herbe des sorciers ou sorcières qui le jour du sabbat voulaient entrer dans le "monde parallèle démoniaque" -

Des recettes en sorcellerie et en magie comme celle du "grand Albert" incluaient la jusquiame associée à la belladone, l'aconit, l'opium et la ciguë -

Le mélange bouilli longuement avec de l'axonge (graisse fine d'agneau ou ... non, je ne vous dirais pas de quoi !!) et des additifs résineux tels des bourgeons de peupliers qui entrent dans la préparation de la propolis. Les onguents ainsi obtenus, étaient frottés sur le corps des malades là où la peau est la plus fine et permet le passage des matières actives. Au cours des rituels de sorcellerie les dosages qui devaient permettre d'atteindre l'état désiré, étaient rarement divulgués : la dose mortelle pouvant très vite être atteinte !



24/03/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres