Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Le Laurier

Laurier :
Toujours selon la légende, la vierge Daphné échappa aux désirs d'Apollon en se métamorphosant en un arbrisseau connu sous le nom de laurier.
Le laurier est doté de la propriété d'éloigner la foudre.
De plus, en mâcher les feuilles permet de combattre les effets du venin.
Dans l'Antiquité, des devins - les Daphnéphages -se coiffaient d'une couronne de laurier et lisaient l'avenir dans la fumée produite par la combustion des feuilles, laquelle provoquait une sorte de torpeur. Le présage était favorable si la flamme était "haute et claire"
De tout temps, on a attribué à cette plante de vertus prophétiques. On dit que, si on met des feuilles de laurier sous son oreiller, les rêves que l'on fait se réalisent.
Contre un torticolis, on s'enveloppait le cou d'une serviette contenant des feuilles chaudes de laurier.
On prêtait aux infusions de laurier le pouvoir de guérir les orgelets.
Enterrer sous un laurier le cordon ombilical d'un nourrisson de sexe mâle le rendait courageux.

Autre vertu : faire revenir l'être aimé.
Pour cela, il faut brûler des rameaux de laurier et, pendant que la fumée se dégage, se représenter son bien-aimé en le nommant par son nom et en le sommant de revenir.

L'odeur du laurier excite la virilité, donne de la résistance physique et morale et prédispose à la longévité.
Durant de nombreuses années, on a brûlé des branches de laurier pendant les épidémies de peste afin de purifier l'atmosphère. Si on appelle cette plante laurier noble, c'est qu'elle est un symbole de justice, de triomphe et de gloire. Mais aujourd'hui, on la nomme plus prosaïquement laurier-sauce.

Recettes médicinales
En infusion : le laurier est indiqué pour soulager les flatulences et stimuler les estomacs paresseux.
Certains phytothérapeutes le conseillent comme remède contre l'arthrite.
Antiseptique, il désinfecte par fumigation les voies respiratoires et soulage, en infusion, les maux de dents.
2 g pour 100 ml d'eau bouillante, à prendre après le repas.
Il est recommandé en essence contre les entorses et les meurtrissures.



01/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres