Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Le noyer - verger du moyen-âge

Juglans regia :

Le noyer cité par Fournier tire son nom de "nux" la noix, celui-ci étant issu de "noxicus" voulant dire nocive, illustrant les propriétés nocives des noix sur l'estomac et qui, de plus, occasionnent des maux de tête comme l'indiquait déjà St Isidore de Séville au IXe siècle.

Pourtant, Ste Hildegarde (XIIe) et Saint Albert le Grand (XIIIe) considèrent le noyer comme un arbre dont toutes les parties sont bénéfiques :
- l'écorce contre les vers
- l'amande contre les intoxications, les abcès du foie, les maladies de la peau...
-l'enveloppe du fruit contre les larmoiements
- les feuilles contre le ténia, la goutte, la lèpre...

Enfin, il est fait un rapprochement entre la forme de la noix et les contours du cerveau ce qui laisse à penser que la noix serait bénéfique pour l'esprit ! Les Romains nommaient déjà cet arbre "juglans" c'est-à-dire "gland de Jupiter", témoignage de la considération qu'ils lui accordaient.

 



21/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres