Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Dames grises ou dames des Puits

On utilisa souvent le terme de Dames Grises pour désigner les Fées, Elfes et tous les gens de Féérie - Ainsi, les Dames des Puits, les Vierges Bienheureuses, les Huldres et la Vassalerie des collines aussi appelées Gris ou Grises par le commun des mortels.
Les "Grises" vivent dans le voisinage des âmes regrettées, des fantômes attendus. Elles gardent certains trésors et reposoirs des fées.
Elles hantent les vieux lieux, veillent sur les souvenirs des temps féériques, visitent les jardins secrets, les tombes d'enfants, les charmilles d'hiver. Souvent, les chats qui les surprennent quittent mystérieusement une activité et vont ronronner ou s'offrir à leur caresse.
Les Dames des Puits, sont de gracieuses Dames, et se promènent en se tenant par la main, prenant le visage de jeunes-filles. Toutes se ressemblent. Elles remontent des vieux puits (zut, il y en a un à côté de ma maison). Elles jouent à faire de l'écho au fond du long trou noir où brille la lune si on y jette un caillou. Elles vivent dans des eaux trop vieilles pour être tirées ou bues ; si on en arrosait le jardin, il y pousserait des forêts qui envahiraient tout. Elles sont en même temps noires, vertes, grises et bleues. Parce qu'elles ont la peau noire et luisante, mouchetée de bleu comme une truite, la tignasse verdie par le vert des poutres et des pierres, le jupon gris souris, et des yeux bleus avec des paillettes noires, vertes, rouges et grises. Elles dansent quelquefois en rondes silencieuses et lentes qui froissent à peine l'ombre des arbres et des joncs ; leur chant semble sortir de la brume, tant il est doux et indistinct. Après, elles bondissent  comme des grenouilles sans se lâcher la main et retournent dans leur puits.



05/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres