Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Trécesson - la chambre des revenants

Cette deuxième légende attachée au château de Trécesson est moins tragique que celle de la fiancée enterrée vivante.
La chambre se trouve au deuxième étage, isolée au bout d'un couloir. On la disait hantée. Par bravade, un invité voulut y dormir. Il lui fut impossible de trouver le sommeil : l'orage se déchaînait à l'extérieur et grondait jusque dans les vastes cheminées. Vers minuit, s'ouvre une porte jusque-là invisible. Deux valets pénètrent dans la chambre. Ils posent une table de jeu puis cèdent la place à deux gentilshommes. Les joueurs s'installent et entament une partie de cartes. L'invité tremble, il brandit un pistolet, tire mais les balles sont sans effet. Le jeu dure toute la nuit : notre invité fini par s'endormir.

Au réveil, les gentilshommes ont disparu. Mais sur la table reste une respectable pile de louis d'or. L'histoire n'est pas finie. L'invité et le propriétaire vont se battre pour s'approprier la pile d'or laissés par les joueurs fantôme. Un procès s'ensuivit même au Parlement de Bretagne mais la légende ne dit pas qui gagna le trésor... les avocats sans doute ...


·                                                    



29/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres