Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Sauge, salvia officinalis -

Autres noms : Sauge des jardins, Sauge rouge

Planète : Jupiter

Correspondances : Elément : Air ; Genre :Masculin.

Déités associées : Jupiter, Zeus.

Histoire naturelle : La sauge est un membre de la famille des menthes. Il y a plusieurs espèces de sauge à travers le monde, incluant plus de 40 sauges sauvages aux USA. La sauge est robuste, aromatique, c'est un arbrisseau toujours vert qui pousse jusqu'à atteindre la taille d' un à deux pieds (30 à 60 cm environ). La sauge commune est native de la Méditerranée. Elle adore le soleil et la lumière, un sol sec et bien drainé. Elle a une arborescence de racine pivotante. La tige est anguleuse et couverte d'un fin duvet. Elle devient ligneuse la deuxième année. Les feuilles d'un gris-vert sont ovées, arrondies, épaisses et couvertes de duvet. Elles ont des veines prononcées sur le dessous et courent le long de la tige. Les fleurs qui peuvent être violette, rose, pourpre, ou blanche, fleurissent en spirales de Juin à Août. Elles sont remplacées par de tout petit fruits à la base de chaque fleur. Les graines sont petites, brunes sombres et ovoïdes.

Propagation : la sauge commune peut pousser à partir de graines plantées au printemps, mais aussi par bouturage. Il faudra environ quatre semaines pour s'enraciner. A partir d'Avril ou Mai, celles qui auront des racines devront être plantées au jardin. Les plantes peuvent être élaguées après la floraison et remplacées tous les quatre ou cinq ans. La sauge peut être cultivée à l'intérieur. Les chenilles peuvent être un problème pour la sauge et doivent être enlevées à la main.

Cueillette : Pour des raisons de séchages, les feuilles doivent être récoltées juste avant les fleurs. Elles doivent séchées lentement pour éviter la formation de moisissures. Elles doivent être émiettées et conservées dans un récipient hermétique à l'air. Alternativement les feuilles peuvent être utilisées fraîches toute l'année.

Savoir/usage traditionnel : Le nom générique « Salvia » et le nom commun « Sauge » viennent tous les deux du nom latin « Salvia » signifiant « Je sauve ». Son nom spécifique « Officinalis » désigne la sauge comme une plante médicinale. La sauge était une herbe sacrée pour les Romains qui croyaient que l'utilisation de la sauge diminuait la maladie. Ils croyaient qu'elle avait la capacité de sauver et de créer la vie. Elle était collectée rituellement par un prêtre habillé d'une tunique blanche, pieds nus et ayant prit un bain rituel. La sauge devait être coupée par un outil qui ne contenait pas de fer et à l'issue un sacrifice de pain et de vin était offert. Il était dédié au Dieu Jupiter.

Les Grecs croyaient que la sauge améliorait autant l'esprit que le corps et la dédicaçait à Zeus. Le thé de sauge a été utilisé à travers les siècles. Au moyen-âge elle était appelée « Sawge » et était considérée comme étant une cure contre de nombreuses maladies, incluant l'épilepsie, la paralysie, les crampes, la fatigue et la peste. A l'époque de la peste, elle était prise avec du vinaigre, et en gargarismes avec du romarin, du chèvrefeuille, et du plantain en prévention. Il était conseillé aux femmes stériles de prendre de la sauge avec une pincée de sel. Pendant quatre jours avant leurs relations avec leurs maris, comme cela se faisait dans l'Egypte ancienne.

L'écrivain français Saint-Simon, de la cour de Louis XIV, prenait une infusion toutes les nuits et attribuait sa longue vie à la sauge.

La sauge est utilisée en médecine chinoise traditionnelle. Durant le 17ème siècle, les chinois commençaient à faire du commerce de la sauge, troquant avec les hollandais et échangeant trois mesures de thé chinois contre une mesure de feuilles de sauge.

La sauge est une herbe sacrée parmi la population amérindienne, qui l'utilisait pour la purification et pour les soins. Dans la bible, la sauge est mentionnée comme une des herbes que Salomon utilisait pour purifier son temple.

Magie : La Sauge était connue pour accroitre la longévité ou apporter même l'immortalité, spécialement si elle était ingérée tôt dans le moi de Mai : « Celui qui veut vivre à jamais, doit manger de la Sauge en Mai ».

- Porter de la sauge apporte la sagesse. C'est mauvaise fortune que de planter de la sauge dans son propre jardin, vous devez demander à quelqu'un d'autre de le faire pour vous. Dormir avec de la sauge sous l'oreiller encourage les rêves prophétiques.

- Porter la sauge protège du mauvais oeil. La sauge est symbolique des vertus domestiques. Il était dit que si la sauge fleurissait dans le jardin alors les affaires prospèreraient, mais une plante dépérissant amènerait le contraire. Un jardin où la sauge pousse vigoureusement indique que la maison est tenue par un homme fort.

Simples : Une infusion de feuilles est utilisée pour le traitement de la diarrhée, de la dépression, des rhumatismes, de l'anémie, des problèmes de menstruation, de la migraine, pour faire baisser la fièvre, des indigestions, du chaud et froid. Elle peut aussi être utilisée en gargarismes contre les maux de gorge et comme un bain de bouche pour les plaies. En usage externe, elle est utilisée pour laver l'acné, l'eczéma, les blessures, les escarres et les piqures d'insectes.

Utilisée en rinçage, une infusion de feuilles de sauge est bénéfique pour les cheveux. Elle obscurcit les cheveux grisonnants. La sauge peut être une potion nettoyante ou utilisée comme astringent facial. Fumer les feuilles de sauge est bénéfique aux asthmatiques. Les feuilles fraîches peuvent être frottées contre les dents pour les blanchir. Ajouter des feuilles fraîches au bain pour qu'il devienne revigorant.

Attention ! : La sauge peut être toxique et ne doit pas être prise à haute dose durant une longue période de temps.

Utilisations magiques : La sauge est une herbe de purification et sa fumée purifie directement l'aura, l'aire de travail et les outils magiques. Une infusion de feuilles peut être utilisée dans le même but. Le thé de sauge peut être prit pour purifier le corps et l'esprit. Les feuilles sèches de sauge peuvent être fumée pour se connecter aux énergies de la plante.

Recettes :

Thé de sauge :

2 cuillères à soupe de la plante
25 cl d'eau bouillante

Verser l'eau bouillante sur la plante et laissez infuser 15minutes.
Filtrez et buvez.



22/06/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres