Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Les Erynnies, les Euménides...

Les Erinnyes (ou Erinyes) étaient des divinités de la vengeance, identifiées plus tard avec les Furies (nom romain). Elles sont nées des gouttes de sang versées sur la Terre, Gaia, lorsque Cronos mutila son père Ouranos. D'autres légendes font d'elles les filles de la Nuit, Nyx ou de Perséphone et d'Hadès. Leur fonction principale consistera à persécuter les humains coupables de ne pas respecter les lois de la nature et de la parenté. Les divinités frapperont leurs victimes de folie (d'où leur nom latin, dérivé de furoi). Les Grecs, très craintifs, éviteront de mentionner leur nom et les Athéniens préféreront utiliser des euphémismes pour conjurer leur mauvais sort. L'Arcadie possédera deux sanctuaires consacrés aux Ernyes. Vêtues de noirs, elles porteront le nom de Maniai (celles qui rendent fou) dans l'un d'entre eux. Elles prendront à partie Oreste pour la première fois, après le meurtre de sa mère, Clytemnestre, et de son amant, Egisthe, pour venger le meurtre de son père, Agamemnon. Les hommes, incapables de punir les crimes les plus graves, demanderont aux Erinyes vivant dans le Tartare, l'Enfer grec, de poursuivre les meurtriers.
Les EUMENIDES, les bienveillantes, sont les vêtues de blanc et purifieront Oreste après sa guérison.




05/08/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres