Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Les demeures des fées

Sur la côte pittoresque de la Bretagne, les grottes étaient les demeures des fées
Si on s'étonnait de la petitesse de certaines, les vieilles gens disaient qu'elles n'avaient pas toujours été ainsi : quelque cataclysme les avaient ruinées, ou elles s'étaient effondrées quand elles avaient cessé d'être habitées.
Les nombreuse légendes des fées des houles les représente comme vivant en famille, et formant parfois une sorte de clan. Il y avait tout au moins une exception : Souvent au coucher ou au lever du soleil, on voit sortir de la grotte de la Fée du Bec-Dupuy une vapeur blanche, bleue, rose, verte, qui s'élève, s'abaisse, grandit, s'évapore et laisse enfin voir une femme divinement belle. On l'appelle dans le pays la Fée ou la Dame du Puy ; elle se promène sur les grèves, et ses vêtements brillent de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Elle s'assied parfois sur le gazon des falaises, ou passe, légère comme l'oiseau, sur les hautes tiges des landes; elle ne parle à personne, et fuit la vue de l'homme.Autrefois elle était souveraine en ces lieux; aujourd'hui elle pleure sur les rochers déserts sa puissance détruite.A sa voix jadis, les vents soufflaient moins fort ou se calmaient, Depuis que le culte des idoles a disparu, la fée ne se montre plus souvent, on la voit encore se promener au clair de lune; mais elle s'enfuit aussitôt qu'on s'approche d'elle, et elle n'a plus aucun pouvoir. 






14/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres