Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Fêtes païennes

L'année "sorcière" se divise comme l'année civile, en quatre saisons : hiver, printemps, été, automne.
A l'origine, seules les saisons étaient caractérisées par un sabbat. Aujourd'hui, chacune d'elles en compte deux, l'un représentant son début et l'autre son apogée. Il s'agit des quatre sabbats majeurs (Samhain, le 31 octobre ; Imbolc, le 2 février ; Beltaine, le 30 avril et Lugnasadh, le 1er août) et des quatre sabbats mineurs (Yule, ou solstice d'hiver, le 21 décembre ; Ostara, ou équinoxe de printemps le 21 mars ; Litha, ou solstice d'été, le 21 juin et Mabon, ou équinoxe d'automne, le 21 septembre). Les deux fêtes dominantes sont Samhain (31 octobre) et Beltaine (30 avril). Nombre de sociétés sorcières englobent les jours de pleine lune comme jours de pouvoir.

Solstices :
C'est l'époque où le soleil possède sa plus forte déclinaison boréale ou australe. La durée du jour est alors maximale ou minimale : c'est le début de l'été ou de l'hiver. Le solstice d'été se produit les 21 ou 22 juin et le solstice d'hiver les 21 ou 22 décembre. Dans l'hémisphère sud, c'est l'inverse.

Equinoxes
C'est l'époque de l'année où le soleil coupe l'équateur céleste. La durée des jours est alors équivalente à celle des nuits. Les 20 ou 21 mars, c'est l'équinoxe du printemps, les 22 ou 23 septembre, celle d'automne.



01/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres