Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Er men tuem, la pierre chaude

Nos ancêtres savaient manier l'humour ainsi que le révèle la mésaventure survenue à une vieille fille de Carnac, appelée Zacharie Le Rouzic :
"Lorsque les jeunes gens ne trouvent pas à se marier, on leur dit d'aller trouver la pierre chaude et de mettre le derrière dessus".
Un jour, une veille fille, domestique dans un village, en avait entendu parler et demanda à son patron où elle pouvait trouver cette pierre. On lui indiqua le village de Kerlhuir. Elle vint s'asseoir dessus mais elle trouva que la pierre chaude était plutôt fraiche, d'autant que la chair même doit la toucher (autant dire qu'elle avait froid aux fesses !).
Son maitre la persuada qu'elle devait recommencer à la première lune. Les jeunes gens du village furent prévenus et firent un feu violent sur la pierre en question, qui était le bord du foyer même et lorsque la demoiselle vint s'asseoir, elle se brûla.... le derrière !!

 



03/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres