Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

La vieille mère

La Vieille Mère du Sureau plus exactement -Ceux qui l'ont aperçue décrivent une vieille femme, menue, décharnée, ratatinée et boitillante. Petits yeux vifs et brillants comme ses fruits. Les longues mains aux doigts creux dans lesquels elle souffle pour appeler le peuple des Mousses , s'agrippent sur la poignée ouvragée d'une canne cassée à une des branches. Son regard, très pénétrant, sonde le visiteur jusqu'à l'âme. Son sourire est empreint d'une infinie bonté, mais son rictus rassemble dans ses rides toutes les entailles, coupures, blessures, brûlures portés contre les troncs des arbres.
Elle est vêtue d'une très longue robe verte, d'un tablier aux couleurs noires ou violines comme les baies, d'un immense châle blanc parfumé dont les mailles du tricot sont tressées aux mèches de sa chevelure et tombent jusqu'à terre. Elle porte un sac plein de semences qu'elle jette par poignées de ci de là, où elle passe.
Que mange la vieille mère ? de l'eau de pluie et des graines que lui apportent les oiseaux qui, en revanche, vont picorer ses grappes de baies noires.
Où vit elle ? dans les forêts, ou à proximité des maisons s'il y a un jardin un peu abandonné. A tous, elle tend son bras à la fois humble et royal, du plus grand au plus petit, en distribuant ses bienfaits. Malgré tout ce qu'on a dit, ou pu faire croire sur les méfaits du sureau (des baies empoisonnées qui sentent mauvais, la vieille Mère est une excellente fée. Non seulement elle protège et veille sur le bonheur de qui vient la consulter, mais aussi  les cueilleurs de simples, ceux qui possèdent l'intelligence spontanée, ceux qui possèdent la "main verte" ne sont pas sans connaître les propriétés bénéfiques de ses trésors .



24/02/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres