Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Bétoine -

Stachys officinalis

La bétoine ou "betonica" serait une corruption de "vétonica" - nom venu selon Pline d'un peuple les Vétones.

C'est la panacée de la médecine antique, tant auprès des Egyptiens, des Grecs, que des Romains et jouit encore au moyen-âge d'une vogue considérable étant alors créditée de vertus curatives pour plus de 35 maladies. Aussi est-elle cultivée dans les jardins impériaux et dans ceux des cloîtres !

Mais c'est aussi une ancienne plante sacrée. Pline rapporte que la bétoine était cultivée dans les maisons comme préventif contre les calamités religieuses et que, par ailleurs, un serpent cerné par une tige de bétoine disposée en cercle ne pouvait plus s'évader.

Saint Albert le Grand rapporte que les nécromanciens de son temps employaient un hymne attribué à Esculape pour conjurer la bétoine qui servait à leurs opérations.

Gardant "l'âme et le corps des hommes", la bétoine devait être récoltée au mois d'août, avant le lever du soleil et surtout en proscrivant tout instrument en fer.



21/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres