Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

Chapitre 11 - une potion transcendée

Chapitre 11 : Une potion transcendée

 

Le professeur Snape se remettait lentement et s'il avait perdu un peu de son côté sarcastique, acide, il paraissait plus sombre, plus renfermé. Il communiquait peu avec les autres professeurs, n'échangeant que quelques mots avec Dumbledore.

Lena avait proposé une autre sortie au dehors, car le temps était vraiment printanier mais il avait refusé prétextant « être fatigué » ; elle était donc allée seule se balader. Il l'avait vue dans le parc par la fenêtre de son bureau, petite silhouette légère� 

 

La semaine suivante devaient avoir lieu tous les examens, c'était la dernière ligne droite avant l'instant de vérité et l'atmosphère s'en ressentait.

Au dernier cours de potions,Snape déclara :

-         Aujourd'hui vous allez préparer une potion peu ordinaire, un philtre plus exactement, et la méthode sera  totalement différente : certains prendront cela comme un jeu ou comme un défi à relever, peu importe. Le but sera de composer cet élixir en pensant à la personne à laquelle vous allez le destiner, il aura pour but de lui apporter du bonheur. Naturellement je n'ai aucunement besoin de savoir qui vous avez choisi, l'important pour vous c'est de le réussir et vous verrez que certains ingrédients seront à choisir : à vous de savoir lesquels correspondront le mieux pour harmoniser votre philtre et pour lui donner l'effet optimum, en gardant en tête qu'il est pour quelqu'un d'autre que vous-même ! Vous ne travaillerez pas en groupe, mais individuellement, cela va de soi. Ah, j'ai oublié de vous dire que ce philtre se nomme « félicitas » et que s'il est  réussi sa couleur sera argentée. Avant de vous mettre à la tâche, des questions ?

Une main se leva.

-         Oui, M. Phillips ?

-         Si je ne fais pas équipe avec Lena comment fera-t-elle ?

-         Ne vous tracassez pas pour Miss Bramble, elle est tout à fait capable de se passer de magie dans ce cas précis - devant l'air ahuri de John - vous ne comprenez pas ? le mental, la force de l'esprit seront vos alliés à vous tous. N'oubliez pas que votre magie n'est là que pour amplifier ce que votre esprit veut créer, Allez, maintenant commencez si vous n'avez pas d'autres questions.

Une autre main se leva :

-         Oui, M. Smith ?

-         Si je pense à la réussite de mon match de Quidditch ça marchera ?

Snape poussa un immense soupir, d'un air résigné :

-         Qu'est-ce que je viens de dire M. Smith dit-il d'une voix doucereuse. Pensez à UNE personne ! alors à moins de que ce soit votre entraîneur,  un ou une de vos coéquipiers favoris je ne vois pas comment vous pourrez réussir ! Penser au Quidditch, on aura  vraiment tout entendu, ajouta-t-il en haussant les épaules.

Des rires fusèrent.

-       Silence ! concentrez-vous un peu ! et prenez le temps nécessaire si une heure ne vous suffit pas nous prolongerons pour ceux qui n'ont pas terminé, le but c'est la réussite !

 

Chacun se plongea immédiatement dans la lecture des instructions qui semblaient complexes voir incompréhensibles pour certains élèves. D'autres comprenaient à quoi on devait arriver, oui mais comment ?

Lena lut attentivement le formulaire : « penser à quelqu'un d'abord »  facile  « trouver parmi les ingrédients ceux qui vont s'adapter le mieux » : donc penser à la personnalité ou aux goûts de cette personne� Lena élimina déjà quelques ingrédients.

« trouver un ordre logique pour que chaque ingrédient s'unisse à l'autre » : voyons, je réfléchis,  un végétal tel que le chèvrefeuille, donc une plante grimpante ne s'unira qu'à quelque chose où il pourra s'enrouler, donc une tige. Elle souligna deux ingrédients et mit une accolade. Elle analysa chaque élément et fit de même avec chaque ingrédient les assemblant les uns aux autres selon leurs natures.

Bon, et  par quoi vais-je commencer dans tout ça ? quelque chose de basique mais aussi de puissant qui va former le « fond » sur lequel viendront s'accrocher les autres éléments. Ah, et il faut réfléchir aussi aux « notes plus délicates » pour que le mélange devienne harmonieux mais reste personnalisé ; ne surtout pas oublier la complexité de la personne à qui il est destiné, donc un mélange puissant mais subtil. Je crois que j'ai tout,  maintenant, passons à la pratique. Allez, je me lance !

Lena alluma son chaudron et versa « le fond » comme elle l'appelait, le laissa monter en température, mais pas trop (pas question de le laisser bouillir comme l'autre jour surtout !) et pincées après pincées, elle ajouta les ingrédients qu'elle agitait avec précaution. Le mélange n'avait bizarrement aucune odeur mais devenait transparent.

« félicitas » tu dois apporter le bonheur à cette personne ; Lena ferma les yeux et concentra son esprit « je veux que cette personne trouve le bonheur » la potion devint argentée, une brume s'éleva doucement. Lena continuait à penser le plus fort qu'elle pouvait « je veux que cette personne soit heureuse, je le veux » la brume argentée au-dessus du chaudron forma une sorte de nuage.

Les élèves se tournèrent vers sa table, mais elle ne voyait rien, elle continuait à concentrer son esprit.

Le nuage argenté se transforma peu à peu, prenant des formes diverses, produisant une sorte de mélodie.

Snape se leva, s'approcha  de la table :

-      Une potion transcendée, dit-il doucement, il posa sa main sur l'épaule de Lena qui sursauta : Quoi ?

-        Ouvrez les yeux ! regardez .

Lena qui semblait revenir du fond d'un rêve, regarda son chaudron : tout était lumineux et, au-dessus, des formes semblables à des aurores boréales argentées se mouvaient lentement.

-         C'est ce que vous vouliez, Monsieur ? demanda-t-elle timidement.

-       Oui, c'est ce dont je vous croyais capable,  je ne m'étais pas trompé ! Voyons quelles sont les autres potions réussies.

Il fit le tour des tables commentant :

-         Presque, vous y étiez presque, vous n'avez pas pensé assez fort à la personne à qui elle était destinée, alors le mélange est resté neutre, dommage.

-         Bien, bien, celle-ci vous pourrez l'offrir sans problèmes.

Il y avait peu de potions vraiment « réussies » et il expliqua en conclusion :

-     C'est logique car je vous avais demandé d'utiliser plus que des formules de magie classique. Mais ceux qui n'ont pas abouti au bon résultat n'auront pas de points enlevés pour leur Maison,  les autres seront très fiers d'offrir un flacon de « félicitas » à la personne de leur choix. Et il y a une potion particulière vous vous en êtes rendu compte.

-         Qu'est-ce que Lena a fait pour arriver à ce résultat demanda une des élèves.

-         Demandez-le lui, dit simplement Snape.

-         Qu'as-tu fait de spécial, Léna ?

-      Mais rien dit-elle, j'ai simplement suivi les instructions et puis j'ai pensé très fort.

-         Voilà ce que je vous avais dit au début du cours, ajouta Snape, la puissance du mental. Voilà comment on transcende une potion.

-      Qu'est-ce que c'est, Monsieur, une potion transcendée demanda Phillips qui avait lui-même réussi un philtre potable.

-        C'est en renforcer ses pouvoirs répondit Snape, pour les sublimer, la rendre plus puissante ou plus efficace selon ce à quoi elle est destinée.

 

Les élèves quittèrent la classe, Lena était toujours en contemplation devant sa potion dont les nuages argentés diminuaient. Snape, derrière elle, dit :

-    Vous avez là-dedans de quoi remplir au moins 4 flacons de « félicitas » absolument parfaite. Etes-vous satisfaite ?

-      Oui.. enfin je ne sais pas, je me sens vidée, et c'est plutôt moi qui aurais besoin d'un peu de potion !

-    Vous ne pourrez pas profiter de la vôtre puisque vous l'avez dédiée à une personne, à moins qu'un de vos camarades ait pensé à vous en préparant « félicitas », qui sait ?

Lena emplit précautionneusement  ses 4 flacons qu'elle boucha et sur les étiquettes, elle écrivit de sa plus belle plume « félicitas », elle les emporta comme un trésor.

 

Snape se hâta vers le bureau du directeur.

-      Une potion transcendée ? dit celui-ci, mais aucun de mes élèves n'a jamais réussi cet exploit, enfin si un seul, vous Severus si je me souviens bien. C'était pour quelque chose de totalement différent.

-       La potion de Mort-vivante, je crois.

-       Ah oui en effet ! vous avez toujours été attiré par les sciences occultes. Tout le contraire de Lena qui a réussi dans la potion du bonheur. Au fait, à qui l'avait-elle destinée ?

-    Je l'ignore totalement,  je n'étais pas censé connaître les destinataires. Mais vous ne trouvez pas qu'elle a d'étranges pouvoirs, je commence à me faire une idée.

-      Ah quoi pensez-vous ? sorcière qui s'ignore ?

-      Non, pas du tout ! je pense à tout autre chose. Cette union qu'elle a avec la nature, ce côté « lumineux », ses talents de guérisseuse.

-      Vous vous demandez quelle bonne fée s'est penchée sur son berceau pour lui donner autant de dons ?

-      Tout à fait.

-      Interrogez-là donc, ses ascendants ? qui dans sa famille lui a légué ces talents étonnants.

-      Oui, je vais lui parler. Nous devons savoir ce qu'elle ignore peut-être elle-même.

 



03/01/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres