Sortilèges et enchantement

Sortilèges et enchantement

La Tisanière

La Tisanière est accueillante, c'est d'abord son parfum qui vous frappe : une claire impression de fraîcheur et de bonté qui émane d'une ombre rassurante. Son physique n'est pas bien défini, ni très caractéristique. Elle ressemble à une grand-mère ou une voisine, peut-être une vieille tante qu'on a chéri autrefois et dont on retrouve certains détails : un long nez ou une joue ridée, un coin de baiser ou un regard doux, tout plissé de malices (les petites rides au coin des yeux !!!) une personne qui se penchait vers nous pour écouter, consoler ou soigner...
Mais d'autres ont vu en elle une sorcière crochue, bossue, les yeux louches sous des sourcils chenilleux, le menton en galoche, ne le nez flairant des champignons vénéneux ou des herbes nocives, la bouche ricanante ; avec une longue queue traînant derrière elle. Les jambes maigres comme des branches d'épine, le cheveux gris ébouriffés de ronces.
On l'a vue longtemps en cueilleuse de simples, courbée par l'âge, le regard de tisane et le chignon posé haut pareil à un coussin de mousse.
Elle porte à l'origine la robe des Dames Sages, la traîne des frondaisons mais on se souvient plutôt d'une sobre garde-robe : un col blanc orné d'une broche avec des dessins de myosotis, un tablier douillet lustré, un châle entrelacé de fleurs.
Si c'est une version de sorcière alors elle a d'étranges oripeaux noirs, rapés et voilés de toiles d'araignées ou bien elle est vêtue de flanelle grise, chargée de sacs en grosse toile bourrés d'herbes odorantes et de feuillages.
Où trouve-t-on les Tisanières ?
Un peu partout dans le monde, dans les cabanes ou les chaumières, enfouies sous un flot de lierre, de vigne vierge, de chèvrefeuille (vous en avez peut-être une près de chez vous ? )
Elle habite au coeur d'un intérieur envahi de brassée de bouquets, de jonchées de mille herbes dans des pots, qui infusent, qui se distillent au fond des alambics. Et sur le poêle ventru, ou dans le marmite de l'âtre, chantent, fumaillent des saveurs d'encens, de soupirs de bouilloires, et des murmures de théières...
Tisane, infusion, thé, décoction, bouillon, macarons, et une petit goutte d'eau de vie sont ses mets favoris !!
Ont-elles de pouvoirs ? de leurs secrets, elles ont laissé le savoir des plantes médicinales, l'art de la préparation des plantes, des infusions, des macérations, des décoctions, des recettes de vin d'angélique et de sureau ...



05/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres